Sortis des boules à mites? À moi!

J’haïs les entrepôts de vêtements ou de chaussures où il y a un seul exemplaire du modèle que j’aime (et comme par hasard, il n’est pas de ma grandeur) ou bien le jumeau du soulier de mes rêves  est porté disparu parmi les dizaines de boîtes qui jonchent le sol. Je l’avoue, je préfère payer un brin plus cher et avoir la vie facile. Paresseuse? Non: efficace qui essaie rentabiliser son temps. Comme on dit, la peine emporte le profit. Je suis loin d’être Miss aubaines, mais quand je tombe sur une (quand les astres sont bien alignées), je suis folle comme un balai et je me dis que ça compense pour tous mes précédents achats << full price >>. Vivement la théorie de la moyenne, qui permet à la comptable en moi d’aboutir à un prix moyen (de plusieurs achats plus ou moins dispendieux) acceptable.

Tout ce préambule pour en venir au fait que je suis tombée en bas de ma chaise ce week-end, alors que j’ai lu sur facebook qu’une amie à moi participait à un vente de garage ce dimanche! (??? Si vous connaissiez Valérie, vous n’en seriez pas revenu vous non plus. Elle déteste autant les quétaineries que moi…) Comme la vente avait lieu à deux coins de chez-moi, je me suis dis que le destin m’appelait.  Armée de mon chum et de mon chien (Règle no.1: Ne jamais affronter ce genre d’événements seul.), je me rends au dit endroit qui, à mon grand étonnement, avait aussi attiré de la vedette…

Tout comme la belle Val, Éric Salvail et Alexandra Diaz avaient aussi décidé de se débarasser de leurs vieilles affaires. (À mon retour, j’ai lu sur Twitter que la location des tables était au profit de l’organisme Jeunesse 2000 du Centre du plateau. Ça explique tout!) Parle parle, jase jase avec mon amie, je me dis que, tant qu’à y être, je vais faire le tour des tables. 1ère constatation: J’haïs les vieilleries (pour pas dire cochonneries), mais encore plus quand elles puent le sous-sol humide ou la personne âgée… C’est dit.

À mon grand bonheur, croyez-le ou non: j’ai fait des achats! Pour la modique somme de 2,50$, je me suis procurée 2 chaînes or (probablement pas EN or…), une pince à foulard (superbe invention…), une paire de boucles d’oreilles et une magnifique broche vintage. Le tout ayant appartenu jadis à une vieille tante de la dame derrière la table. Dire que ces bijoux des années ’70 en bon état dormaient dans une boîte depuis des dizaines d’années… Wow le jackpot. J’ai aussi déniché une magnifique ceinture taille haute composée de différents bouts de cuir brun. D’après l’  »ex-propriétaire », son grand-père la portait dans le temps! (Il devait être mince en sacréfice.) Fait cocasse: J’en ai vu une similaire chez Miss sixty!

En conclusion, je ne risque pas de courir les antiquaires cet été et encore moins les ventes de garage. Tout de même, je risque d’avoir l’oeil un peu plus ouvert qu’avant. Je vous laisse sur des images de quelques-unes de mes trouvailles!

Ma super broche à o.25$

Mes boucles en forme… de boucles

Ma nouvelle ceinture de grand-père

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Coups de coeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s