Cookanddate avec Chuck Hughes : j’y étais!

En mai dernier, je vous avais fait part (ICI) d’un concept pas piqué des vers pour rencontrer l’âme sœur, soit le cookdating. Malheureusement (et heureusement, disons le), je ne pouvais pas assister moi-même à ce genre d’événements comme je suis déjà en couple! Je vous suggérais donc fortement d’y aller et de m’en donner des nouvelles. Allumée par l’idée, ma bonne amie aventurière qui n’a peur de rien Émilie, a bien voulu se prêter au jeu de la séduction, le temps d’un événement cookanddate. Bon timing direz-vous : J’ai eu la chance d’assister à la même soirée qu’elle, puisque (oh surprise) the FABULOUS É. a été sélectionnée pour participer à l’événement de presse avec comme chef invité Chuck Hughes (Garde-manger), alors que j’y étais conviée en tant que blogueuse.

Au Centre Vicking de Ville Mont-Royal, le glamour (et les phéromones) était à l’honneur mercredi dernier! Convoquées à l’avance vêtues de leurs plus beaux apparats, les participantes passaient pour l’occasion, sous les doigts de fée d’une maquilleuse professionnelle! Coupe de vin à la main, vers 20h, elles étaient  prêtes et disposent pour accueillir leurs adonis. À l’arrivée de la gente masculine, les 17 célibataires se sont adonnés à un « 8 à 9 » (version tardive d’un « 5 à 7 »). Ils ont eu près d’une heure pour jaser, s’apprivoiser bref, apprendre à se connaître un peu avant la préparation du souper, soit le cours de cuisine.

Pendant ce temps, les médias ainsi que les blogueuses de la soirée en ont profité pour s’entretenir avec Chuck, le chef invité, puis Cristina, la fondatrice de cookanddate.

Pour la portion « cours » de l’événement, les 20 célibataires se  sont déplacés dans une cuisine de rêve où ils ont pu soit, aider le chef en mettant la main à la pâte, écouter le cours ou se positionner en retrait du groupe pour jaser un peu avec une personne en particulier: un contexte parfait pour apprendre à connaître quelqu’un, quoi!

Question de créer un peu d’interactions, Chuck nous a d’abord montrer comment ouvrir intelligemment des huîtres (aliment aphrodisiaque, je vous le rappelle…). Ensuite, nous avons eu droit à une excellente salade de betteraves jaunes,  suivi de cubes de cheddar frits sur tomates du jardin. Mes papilles s’affolaient déjà! Question de me faire perdre tous mes moyens, le repas s’est poursuivi avec un délicieux risotto de homard (just kill me now….)! Que demander de plus?! La gastronomie semblait aussi émoustiller nos bachelors et bachelorettes de la soirée, puisque certains ont osé s’enlacer dans une danse lascive, alors que d’autres, se croyant à l’abri des regards, se sont adonnés à un séance de frenchage assez dégourdie… Pourquoi pas?! Pour couronner la soirée, Chuck et son gentil assistant James nous ont concocté un dessert des plus appétissants : des pêches flambées au rhum avec glace vanillée et biscottis émiettés (crushed… et non crotched!).

Mes impressions

Même si, pour ma part, je n’aurais pas trouvé l’amour parmi les célibataires présents mercredi dernier, j’ai bien vu (de mes yeux vus) que certaines personnes auraient très bien pu y trouver leur douce moitié ou du moins… prolonger leur soirée. J’ai adoré l’endroit, soit une grande cuisine très moderne complétée par un espace bar, puis une grande salle à  manger permettant à tous les participants de déguster leur repas tous ensemble.

Cookndate en rafale, selon la charmante Cristina Mucciardi

–       Cookanddate offre des activités pour célibataires depuis 2008. À ce jour, ils ont répertorié 3000 membres, une quarantaine de matchs réussis lors d’événements, 6 mariages et 1 bébé!

–       Chaque événement est ouvert à une vingtaine de personnes. Les groupes sont formés selon l’âge et l’orientation sexuelle des candidats.

–       En moyenne, il y a de 4 à 6 événements d’organiser par mois.

–     Avantage d’une rencontre en groupe : Tu as la chance de voir si tu as une bonne chimie avec la personne qui t’intéresse et tu peux aussi identifier ses mauvais plis (s’il en a bien entendu): il essaie trop d’être drôle, timide, prend trop de place, séducteur qui courtise plus d’une fille à la fois, mange la bouche ouverte, commentaires déplacés (raciste, misogyne), ne parle que de sa job, boit trop…

–       Après l’événement, les participants ont la possibilité d’entrer en contact avec les gens qui les intéressent via un service de clavardage offert aux membres sur le site internet de cookanddate.

–    Pour chaque événement, un chef invité cuisine et donne un cours participatif selon une thématique précise. Cookanddate a un bassin de 18 chefs qui reviennent d’un événement à l’autre.

–       Mon observation : Comme les cours sont assez dispendieux (entre 75$ et 125$), tu t’assures de rencontrer quelqu’un qui a un emploi!

Mes découvertes de la soirée

Chuck Hughes, aussi charmant que bon cuisiner (et ce n’est pas peu dire)! À l’image de ce qu’il est dans l’excellente émission Chuck’s day off (que j’adore!!!). Mesdames, il n’est pas que craquant: il est très accessible et sympathique aussi! (Ne vous affolez pas, son coeur n’est plus à prendre: il est en couple depuis quelques années déjà.) Il a très bien mené cette « classe », nous avons appris diverses techniques de cuisine, tout en papotant tranquillement… Un succès.

J’ai osé la pose… c’était pour mon blogue!!!

Ariane, la jeune fille sympathique et ricaneuse qui se cache derrière le blogue Épicurbaine! Aussi, j’ai été enchantée de passer cette soirée en compagnie de David Nathan (journaliste indépendant) et Leisa Lee, qui vient tout juste de démarrer son entreprise en relations de presse!

Ariane et moi, prises en flagrant délit de dégustation!

Je vous invite fortement à consulter le billet suivant, soit celui d’Émilie, ma première collaboratrice sur AEetCIE !!! Pour connaître les impressions d’une participante à cette soirée (ICI)!!!

* Pour voir d’autres clichés de cette superbe soirée (et surtout, jetez un coup d’oeil sur les célibataires…), je vous invite à consulter l’album de Simone, la photographe de l’événement. Ça vaut le détour!

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s