Archives de Catégorie: Coups de coeur

Y’a rien comme la patate

Comme ça fait déjà plusieurs semaines que j’ai écrit mon dernier billet,  je me devais de revenir en force!  Je ne vous mentirai pas, tout mon temps des derniers mois a été pris par mon contrat du moment, alors je me confesse: ma vie sociale en a pris un coup. Pas de nouvelles découvertes cette semaine, mais un secret bien gardé sur la meilleure junk food à Montréal… Celle qui me fait rêver la nuit et qui ne peut être comblée que par l’élément en soit : la patate de Patate au four/Baked potato (231 ave des pins est – entre St-Denis et St-Laurent)!

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, Coups de coeur

Mi-février : pour combattre le spleen du corps et de l’esprit

L’hiver est installé plus que jamais (les 2\3 sont derrière nous): on gèle. Le temps des fêtes est bel et bien passé. On n’attend plus les bordées de neige avec autant d’intérêt. À la limite, on les trouve même un peu déprimantes. On a le corps et l’esprit  engourdis, en  rêve d’hibernation jusqu’aux premières lueurs du printemps.

Une solution s’impose : Il faut prendre soin de son enveloppe! Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Coups de coeur

Les brunchs du Madre: delicioso

Quand on dit qu’une image vaut mille mots… (Ici, je ne parle pas de la qualité du cliché pris par mon Iphone, mais plutôt de ma muse du moment…)

Madre – 2931, Rue Masson.

Voilà, c’est dit!

Sans blague! Quel délice ce fut. Ça faisait quelques semaines que je lisais Madre par ci, Madre par là, sur tous les blogues! La critique était unanime: un secret bien gardé du plateau, une cuisine exquise… Je devais voir et goûter par moi-même. Ce resto appartenant au réputé chef Navarrete (qui possède aussi le Raza , nommé l’un des meilleurs restaurants au Canada) propose une cuisine nuevo latino inspirée des plats de son enfance, cuisinés par sa madre (mère), au Pérou.

C’est donc dimanche matin 11h, que je me suis rendue rue Masson. Alors que partout on faisait la file, je suis entrée en douce, pas un chat (ou presque) dans ce tout petit restaurant péruvien.

Un serveur des plus sympathiques nous a accueillis en nous proposant un jus péruvien, fait à base de maïs bleu, cannelle, limonade et écorce d’ananas. Ce breuvage atypique s’est avéré être un pur délice. Pour être honnête, ça goûtait un peu les jujubes. Tel qu’illustré ci-haut, je me suis lancée dans les pains dorés à la patate douce, bananes et chocolat noir. C’était une assiette très costaude. Ouf! Curieuse, j’ai demandé au serveur où se cachait la patate douce. Quelle fut ma surprise: Le pain maison est fait à base de cette racine. Le goût est très subtile (il fallait le savoir). Disons, qu’il ne faut pas aller au Madre quand on fait un régime sans pain-pâte-patate… parce qu’on risque d’être bien malheureux!

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, Coups de coeur

Faire le tour du quartier

… ou du carré, comme on disait dans le temps, quand on enfourchait nos vélos avec les copains du quartier, le temps de rouler 2-3 petits bouts de rues, pour finalement laisser mourir nos bécanes sur le beau gazon fraîchement coupé.

Ça va bientôt faire 3 ans que j’habite ma maison de grande personne (soit, un beau condo 3­ 1\2) situé à l’est du plateau.  Il n’y a pas grand chose qui me procure un plus grand bonheur que de partir le week-end avec mon sac réutilisable pour faire mes emplettes dans les petits commerces spécialisés du coin. Je dois être une parisienne dans l’âme! Fromagerie, poissonnerie, boulangerie : Je préfère de loin choisir avec minutie des produits frais du jour et payer une note un peu plus salée, que d’aller chez Métro et d’y vivre une expérience lourde et ennuyante. Qui plus est, il faut encourager les petits commerçants du coin; ils se démarquent entre autres des magasins à grande surface de par leur âme.

Depuis que j’habite mon quartier, j’ai eu le temps (plus qu’à mon tour) d’arpenter les rues avoisinantes (surtout que je sors les chiens 3-4 fois par jour…) et d’y découvrir plusieurs petits trésors. Je vous avais d’ailleurs déjà partagé certains de mes endroits chouchous dans un billet précédent:  Automne réconfortant. Dans le temps des fêtes, plusieurs m’ont fait la remarque qu’ils aiment quand je leur fais découvrir de nouveaux endroits. Alors voilà, vos prières ont été entendues, je commence l’année en vous présentant ceux-ci: Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Coups de coeur, On découvre!

La guerre c’est pas une raison pour se faire mal

On connaît tous cette célèbre réplique de La guerre des tuques! Grande amatrice des Contes pour tous de Rock Demers qui ont réellement marqué mon enfance, je me suis réjouie (à l’excès, dira mon chum) la semaine dernière, quand j’ai découvert en surfant sur les Internet (expression parentale) que les dits Contes pour tous étaient réunis sur 3 coffrets DVD (et ce, depuis 2009). J’ai fait une vraie folle de moi en appelant parents et amis avec un enthousiasme désarmant, pour leur faire part de cette belle nouvelle. (Comme quoi parfois un petit rien rend heureux!) Chaque coffret est offert au coût d’environ 30$ et regroupe 6 films fantastiques, touchants: merveilleux. Bien entendu, les meilleurs films ou du moins, ceux qui ont marqué mon imaginaire (et aussi de celui des 25-35 ans j’imagine), ne sont pas tous dans le même coffret. Question de vous raffraîchir la mémoire, voici quelqu’uns des ces grands classiques : Bach et bottine, C’est pas parce qu’on est petit qu’on peut pas être grand, La guerre des tuques, Pas de répit pour Mélanie, Les aventuriers du timbre perdu (et Le retour…), La grenouille et la baleine, Tirelire, combines & Cie, Opération beurre de peanut ! Nommez-les tous : ils y sont tous ! Je veux tous les voir ! Mon préféré : le coffret 3. Ces petits trésors sont en vente chez tous les bons disquaires.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Coups de coeur

Mon beau sapin

Folle de même! 22 novembre : J’ai fait mon sapin de noël! J’ai osé l’inimaginable (pour mon copain), soit sortir mes décorations du temps des fêtes avant le seuil psychologique du 1er décembre. L’Halloween n’était pas encore passé, que j’avais déjà hâte de fouiller dans mes boîtes. C’est ça quand on reçoit les magasines de décoration et de cuisine un mois à l’avance! Qu’on se le dise, le Living de Martha Stewart sera venu à bout de moi. (Et pourtant, le cover de ce mois ci me semble tellement dépassé et quétaine.)

Alerte, arrêtez tout, stoppez les machines: j’ai une annonce à faire. Il paraît que les couleurs des fêtes 2010-2011 sont le bleu et le mauve… What?! Impossible. Il n’y a pas plus traditionnelle que la fête de Noël. Est-ce que quelqu’un peu informer le pôle nord de cette info pour moi: Aucune autre couleur n’arrive à la cheville du vert, du rouge et du or sur la palette intouchable du temps des fêtes. En plus d’aimer un Noël chaleureux et à l’image de mon enfance, je vous avouerais (bon, ne tombez pas en bas de votre chaise) que j’adore les décorations faites à la main. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C'est tendance ou quoi?, Coups de coeur

Une braderie à ne pas manquer

Braderie : Liquidation de produits marchands à bas prix. Un terme merveilleux que je ne connaissais malheureusement pas avant aujourd’hui et qui a pris tout son sens pour moi ce soir, lorsque j’ai mis les pieds à la soirée VIP de La braderie de mode québécoise. (Merci à Marie-Claudel pour les passes!)

Ce regroupement spontané de commerçants existe depuis 1994 et il attire plus de 20 000 personnes en quelques jours seulement, chaque année. C’est LA vente de produits québécois à ne pas manquer. Une belle phrase volée sur le site Internet de l’événement résume bien la raison d’être de ce dernier: La Braderie, c’est acheter local et, ainsi, encourager ce qui se fait de mieux ici. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Coups de coeur