Pas facile de gâter les tout-petits

… quand on n’y connaît rien! Ils naissent probablement dans les choux, ils sont beaux, dodus ou plus menus, à la fois forts et fragiles… Quand on en n’a jamais eu, on ne sait pas trop par quel côté les prendre, ou presque. Même si on a envie de leur croquer une joue, on s’en tient à les admirer de loin, de peur de les briser, de les faire pleurer, de déplaire aux parents! Jusqu’à tout récemment, je ne connaissais absolument rien aux bébés. Il faut croire que je vieillis! Depuis quelques années, mon entourage se peuple petit à petit d’enfants. J’apprends tout doucement à apprivoiser ces tout-petits (pour ne pas dire ces petites bêtes ou pour d’autres, ces petits animals). Maintenant amadouée, je prends un malin plaisir à jouer avec eux, les bercer, mais lorsqu’il est question de les gâter, j’ai bien l’impression qu’il faut en avoir eu pour s’y retrouver. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans On découvre!

Faire le tour du quartier

… ou du carré, comme on disait dans le temps, quand on enfourchait nos vélos avec les copains du quartier, le temps de rouler 2-3 petits bouts de rues, pour finalement laisser mourir nos bécanes sur le beau gazon fraîchement coupé.

Ça va bientôt faire 3 ans que j’habite ma maison de grande personne (soit, un beau condo 3­ 1\2) situé à l’est du plateau.  Il n’y a pas grand chose qui me procure un plus grand bonheur que de partir le week-end avec mon sac réutilisable pour faire mes emplettes dans les petits commerces spécialisés du coin. Je dois être une parisienne dans l’âme! Fromagerie, poissonnerie, boulangerie : Je préfère de loin choisir avec minutie des produits frais du jour et payer une note un peu plus salée, que d’aller chez Métro et d’y vivre une expérience lourde et ennuyante. Qui plus est, il faut encourager les petits commerçants du coin; ils se démarquent entre autres des magasins à grande surface de par leur âme.

Depuis que j’habite mon quartier, j’ai eu le temps (plus qu’à mon tour) d’arpenter les rues avoisinantes (surtout que je sors les chiens 3-4 fois par jour…) et d’y découvrir plusieurs petits trésors. Je vous avais d’ailleurs déjà partagé certains de mes endroits chouchous dans un billet précédent:  Automne réconfortant. Dans le temps des fêtes, plusieurs m’ont fait la remarque qu’ils aiment quand je leur fais découvrir de nouveaux endroits. Alors voilà, vos prières ont été entendues, je commence l’année en vous présentant ceux-ci: Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Coups de coeur, On découvre!

Et vlan : 2011

Je reviens tout juste d’un exil désiré et bien mérité dans un chalet en forêt, à l’abri de toutes technologies, ou presque. Femme des bois à mes heures, je ressens le besoin quelques fois par année de m’éclipser de tout. De tout ce qui me fait vibrer de ma vie effrénée, turbulente, effervescente, pour prendre une petite pause, respirer et repartir à neuf. Mmmm le calme plat (et non pas plate), avant que la vie reprenne son cours et m’entraîne à nouveau dans cette course contre la montre quotidienne. Je ne suis pas le genre de personne qui attend avec impatience que sonne 17h, qui prie pour que vendredi arrive au plus vite, qui pleure pour que les lundis soient bannis à jamais… ou qui compte les jours avant les vacances en faisant un gros X rouge chaque soir sur son calendrier. Pas du tout. Sans être une grande fervente de la routine, j’aime mon quotidien. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Réflexion

La guerre c’est pas une raison pour se faire mal

On connaît tous cette célèbre réplique de La guerre des tuques! Grande amatrice des Contes pour tous de Rock Demers qui ont réellement marqué mon enfance, je me suis réjouie (à l’excès, dira mon chum) la semaine dernière, quand j’ai découvert en surfant sur les Internet (expression parentale) que les dits Contes pour tous étaient réunis sur 3 coffrets DVD (et ce, depuis 2009). J’ai fait une vraie folle de moi en appelant parents et amis avec un enthousiasme désarmant, pour leur faire part de cette belle nouvelle. (Comme quoi parfois un petit rien rend heureux!) Chaque coffret est offert au coût d’environ 30$ et regroupe 6 films fantastiques, touchants: merveilleux. Bien entendu, les meilleurs films ou du moins, ceux qui ont marqué mon imaginaire (et aussi de celui des 25-35 ans j’imagine), ne sont pas tous dans le même coffret. Question de vous raffraîchir la mémoire, voici quelqu’uns des ces grands classiques : Bach et bottine, C’est pas parce qu’on est petit qu’on peut pas être grand, La guerre des tuques, Pas de répit pour Mélanie, Les aventuriers du timbre perdu (et Le retour…), La grenouille et la baleine, Tirelire, combines & Cie, Opération beurre de peanut ! Nommez-les tous : ils y sont tous ! Je veux tous les voir ! Mon préféré : le coffret 3. Ces petits trésors sont en vente chez tous les bons disquaires.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Coups de coeur

Un Longchamp à ton image

Chapeau à la marque parisienne Longchamp qui innove du côté des médias sociaux en proposant aux Fashionistas que vous êtes, de créer votre propre sac Pliage via leur page Facebook. (Il y a même un petit vidéo explicatif sur la procédure à suivre pour les plus bêtes d’entre-nous!) Un design 2 couleurs tout spécial! Telle une petite fille à qui on vient de donner le jouet shippé en douce de la voisine, celui qu’on jalouse depuis toujours… Je me suis amusée comme une petite folle à designer mon propre Longchamp (que je n’ai pas acheté bien entendu)!  Parce que ces petits bijoux que l’on a tant de plaisir à emplir de tous nos effets personnels ne sont pas donnés. Je disais donc, qu’il est possible de choisir le format, les poignées, la couleur de base, la couleur ’’centrale’’ (je ne suis pas trop trop friande de la stripe…). Avec un ‘’léger’’ supplément de 7-15$, il est même possible de broder son nom, soit sur le vinyl, soir sur le cuir du sac! C’est tu pas merveilleux! Le seul hic, c’est que mon petit sac signé AE aussi mignon soit-il, me coûtait 150$ US, avant taxes et shipping. On parle donc d’un bien de luxe. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C'est tendance ou quoi?

Mon beau sapin

Folle de même! 22 novembre : J’ai fait mon sapin de noël! J’ai osé l’inimaginable (pour mon copain), soit sortir mes décorations du temps des fêtes avant le seuil psychologique du 1er décembre. L’Halloween n’était pas encore passé, que j’avais déjà hâte de fouiller dans mes boîtes. C’est ça quand on reçoit les magasines de décoration et de cuisine un mois à l’avance! Qu’on se le dise, le Living de Martha Stewart sera venu à bout de moi. (Et pourtant, le cover de ce mois ci me semble tellement dépassé et quétaine.)

Alerte, arrêtez tout, stoppez les machines: j’ai une annonce à faire. Il paraît que les couleurs des fêtes 2010-2011 sont le bleu et le mauve… What?! Impossible. Il n’y a pas plus traditionnelle que la fête de Noël. Est-ce que quelqu’un peu informer le pôle nord de cette info pour moi: Aucune autre couleur n’arrive à la cheville du vert, du rouge et du or sur la palette intouchable du temps des fêtes. En plus d’aimer un Noël chaleureux et à l’image de mon enfance, je vous avouerais (bon, ne tombez pas en bas de votre chaise) que j’adore les décorations faites à la main. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C'est tendance ou quoi?, Coups de coeur

Point G en apéritif

Je l’avoue : J’ai eu une petite torsion à l’estomac en apprenant que la boutique Point G offrait une toute nouvelle gamme de macarons SALÉS pour le temps des fêtes. Loin d’être convaincue de ces petits nouveaux, j’ai tout de même décidé de relever le défi et de goûter à ces apéritifs mi-sucré (la recette de base du macaron aux amandes)/mi-salé. C’est donc en ce beau dimanche d’automne ensoleillé que je me suis rendue bras dessus, bras dessous avec ma douce moitié à la boutique, question de me procurer ces encas bien intriguants.

D’après la gentille dame de la boutique, ces petits plaisirs salés sont disponible depuis 2-3 jours seulement et les gens semblent aussi curieux que moi, quant au goût de ces derniers. C’est d’ailleurs cet aspect qui les incite à se laisser tenter par l’expérience. Lire la suite

1 commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent